PhotoReading ou lecture rapide ?

Certains programmes de lecture rapide vous permettront, à force d'entraînement, de doubler, tripler, voir, dans certains cas, quadrupler votre vitesse de lecture. La lecture rapide peut cependant engendrer un stress occulaire, ce qui rend difficile  son utilisation quotidienne et répétée. Un photolecteur débutant obtiendra au moins les mêmes bénéfices qu'avec une méthode de lecture rapide, en éliminant les tensions oculaires et le stress qu'elle engendre. Vous pourrez photolire tous les jours, autant de fois que nécessaire, et vous vous détendrez.

En lecture rapide, on n'utilise pas notre processeur préconscient, dont l'efficacité de traitement de l'information est pourtant remarquable. Comme la lecture classique, la lecture rapide fait intervenir presqu'uniquement l'hémisphère gauche du cerveau, qui est analytique, séquentiel, rationnel. Le PhotoReading® tient compte et utilise les récentes découvertes concernant le rôle du préconscient dans l'apprentissage. Lorsqu'on photolit, l'hémisphère gauche et l'hémisphère droit du cerveau, qui est global et synthétique, travaillent ensemble, en synergie.

 

 Imprimer  E-mail

Changez vos méthodes de lecture, adoptez le PhotoReading®

Contact

PhotoReading
Anne-Aël Gombert
Square Rubens
223 rue de Nantes
35 200 Rennes
+33 6 77 71 67 65
anne-ael[at]photoreading-photolecture.com

Copyright photoreading 2013 - tous droits réservés
« PhotoReading
® » est une marque déposée par Learning Strategies Corporation.
Vous cherchez un cours dans un autre pays ?  cliquez ici ou contactez-nous pour des formations en français ou espagnol, partout dans le monde

Accès réservé